Pascale MALETTE et Jean Paul METEAUDemain sera donné le départ de la plus grande épreuve de marche d’ultra-fond au monde, « Paris-Colmar », qui fêtera son 30ème anniversaire, Cette épreuve mythique se déroulera sur 440 kilomètres pour les hommes (22 partants issus de 7 pays) et 300 kilomètres pour les 10 féminines et 19 masculins « promotion », épreuve intitulée "La François 1er", entre Vitry-le-François et Colmar.

Cette année, un athlète représentera l’A.S.C.F., en la personne de Jean-Paul METEAU, qui  portera le dossard 59 dans l’épreuve de « la François 1er ».

Durant 4 jours et 3 nuits, ils vont traverser les villes et campagnes, encouragés par leurs accompagnateurs, ainsi que par leurs nombreux supporters venus spécialement pour l’occasion.

Pour suivre Jean-Paul METEAU, ainsi que tous les concurrents de cette fabuleuse épreuve, Roger QUEMENER, 6 fois vainqueur de Paris-Colmar entre 1983 et 1989, nous propose de la vivre sur ce blog : ICI (photos de Jean-Paul METEAU : ICI)

Pour mieux connaitre et découvrir cette épreuve de marche, le site officiel de "Paris-Colmar" : ICI

Présentation et poème de Léon-Yves BOHAIN : ICI
 


La Francois 1erDe Paris à Colmar, sur les routes sans fin,
Ils sont une cinquantaine, à assouvir leur faim.
Ils sont prêts à souffrir, comme de vrais guerriers,
Peu importe les kilomètres, ils ont besoin de gagner.
Tous ces champions unis, sous la même couleur
Célèbrent la fête du sport, de l’entente et du bonheur.
Oublier un instant sa vie et ses folies,
Marcher comme QUEMENER, ou bien URBANOWSKI,
C’est le rêve de chacun, se battre contre le temps
Sous la pluie dans le vent, ou dans les bras du printemps
Marcher par ambition, comme Jean-Paul ou Annie
Pour être les vrais champions de la Francophonie.
De son vivant, STENDHAL nous aurait dit
Ces forças de la route, sont de grands génies
En l’espace d’un instant, ils peuvent réunir
La force, la beauté, l’élégance et le charme

Logo Paris Colmar 2011L’âme des dieux du stade, humblement les pénètre
Alors que le doute s’installe, déprime et meurtrit
C’est alors qu’ils écoutent cette voix intérieure
Lève-toi gladiateur, et continue ta route.
Lorsqu’ils auront atteint cette terre promise
Sous les applaudissements d’un public averti
L’émotion sera grande, et les larmes présentes
Peu importe la place, leur rêve est accompli
Tels sont ces athlètes, qui imposent le respect
Héritiers des anciens, qui ont marqué l’histoire
De Strasbourg-Paris et de Paris-Colmar
Ils ont créé un mythe, et obtenu de belles victoires.

Léon-Yves BOHAIN


Coup de rétroviseur sur la première édition de « Paris-Colmar » 1981

Anecdotes 1981 :
A l'issue de  Strasbourg-Paris 1979, des difficultés apparaissent entre les organisateurs et la ville de Strasbourg qui décida de diminuer l'aide matérielle, ce qui mit les organisateurs dans l'obligation de rechercher une autre ville collaboratrice et c'est avec l'aide de nos amis alsaciens Charles Bueb, Louis Mangold et Pierre Weiss que le maire de Colmar, Monsieur Gerrer contracta un accord d'organisation avec le Conseil Général du Haut-Rhin, la Région d' Alsace et le Parisien Libéré qui avait entre temps délégué ses devoirs d'organisateur à la Sociète du Tour de France cycliste qui s'occupait de l'administration de l'épreuve. Le premier Paris-Colmar fût disputé en 1981.

Paris-Colmar : Une grande première...
Organisé au pied levé, pour des raisons que nous connaissons tous maintenant, ce premier Paris-Colmar aura été une grande réussite. Une fois encore, la preuve est faite que, le sérieux paie toujours. Celui des organisateurs chevronnés et compétents, comme l'est cette remarquable équipe, animée par Francis JENEVEIN ; celui des athlètes qui se sont préparés pour une telle épreuve, avec une conscience hors du commun. De grands amateurs, mais également d'excellents professionnels avec des compétences physiques et psychiques, dont certains de nos grands champions feraient bien de s'inspirer. Tous ces accompagnateurs ne viennent pas sur une telle épreuve pour le folklore, mais pour participer, créer et entreprendre. Ils ne laissent rien au hasard : tout est pensée, réfléchi, appliqué, leur dévouement est exemplaire, pour la cause de ce sport qu'ils aiment, pour l'athlète qu'ils admirent Ils sont merveilleux, et leur comportement très prometteur pour l'avenir.

Poème 1981 :

Paris-Colmar
C'est une grande première
Une belle aventure
Un rêve, une prière
Pour ces athlètes si purs.
Cinq cent treize kilomètres
Sur un sol tourmenté
Luttant de tout leur être
Afin de déterminer
Ce fabuleux voyage
Où l'on côtoie la foi
Sachant que vos bagages
Seront combles de joie.
Mais qui sont-ils vraiment
Ces pionniers de la route
Pourquoi souffrir autant
Et tenir coûte que coûte
Des hommes tout simplement
Possédant la richesse
De connaître dans l'instant
Des moments d'allégresse.

Léon-Yves BOHAIN