Cet article consacré à Mohamed El Yamani retrace bien son itinéraire et participe au rayonnement du club. Il évoque aussi l'opportunisme singulier des coureurs kenyans dès que la mise est attrayante, phénomène maintenant bien établi, avec lequel il faut compter.

Néanmoins, il faut signaler que l'organisateur du marathon de Sénart a doublé les primes d'arrivée de tous les athlètes qui ont battu le record de l'épreuve. Ceci n'étant pas courant, il faut le souligner.

Pour prendre connaissance de l'article vous devez cliquer sur le lien suivant :  articleVO2MohamedElYamani.pdf.

(Je tiens à m'excuser de la qualité  du scan de cet article qui n'est pas parfaite mais néanmoins reste très lisible)