Créée en 1988, notre revue Le Francophone était l’outil indispensable, un véritable trait d’union entre les athlètes, les adhérents et le monde extérieur. Pendant plus de dix années, notre revue était très prisée par sa diversité culturelle.
Faute de moyens financiers, nous fûmes obligés d’abandonner avec beaucoup de regrets ce qui était également un vecteur important.